Français

0 | ... | 540 | 560 | 580 | 600 | 620 | 640 | 660 | 680 | 700 | ... | 780

  • Temps perdu (24 février 2006)

    J’ai perdu une journée à ne rien faire. Ou pas. Le mauvais réflexe de pensée, c’est de croire qu’une journée non productive est une journée perdue.

  • Guillermito a perdu (22 février 2006)

    Guillermito a donné de son temps pour aider les chalands comme vous et moi à faire la part des choses sur la fiabilité de tel ou tel outil. Le résultat, le voilà :
    On n’a donc pas le droit en France de démontrer techniquement qu’un logiciel présente des failles de sécurité, ou que la publicité pour ces logiciels est mensongère. Dormez tranquilles, citoyens, tous vos logiciels sont parfaits.
    J’avais déjà officiellement dit ici mon soutien à sa cause, je le redis donc.
    Ce qui m’effraie c’est l’idée que (...)

  • Firefox : la vérité nue ! (22 février 2006)

    Une polémique récente tend à faire penser que les pubs de femfox.com qui dénudent une jeune femme sont sexistes, même si elles peuvent vouloir s’en défendre.
    Kozlika et Laurent Denis résument très bien le problème.
    Pour ne pas être en reste, Daniel Glazman, Tristan Nitot et quelques autres (listés par Tristan) se sont défaits de leurs oripeaux et prouvent que malgré tout, on peut encore sourire, voire se rendre ridicule avec entrain.
    Comment résister à l’envie de délivrer le message tout cru ? Allez (...)

  • Cet obscur sentiment du visiteur... (22 février 2006)

    Je me promenais chez Karl, le temps d’une lessive, et j’ai eu cette petite pensée : quand on arrive quelque part on prend des tas de photos de choses qui nous semblent exotiques, et au bout de quelques mois elles deviennent banales et on ne les voit plus.
    Il faut rester éveillé, faire de chaque jour le premier (pour l’émerveillement) et le dernier (pour l’empressement à le savourer).

  • Calembours et calembredaines (9 février 2006)

    Parlons photographie, sites web, et étymologie, pour voir.

  • Transports (2 février 2006)

    Du train, d’une physionomie maladive, des lectures, et de la virilité inévitable.

  • Soir, nuit, silence, musique. Et aller dormir. (30 janvier 2006)

    Des gens, des choses, de la beauté. Pensées en roue libre, comme si la nuit était avancée.

  • Dire merci en Chine (5 janvier 2006)

    Grâce à Marieke j’ai enfin compris pourquoi les gens étaient distants dans les magasins de Pékin quand je disais merci. Moi qui prenais ça pour un genre de goujaterie avec mon eurocentrisme. Donc merci Marieke !

  • Trente-cinq ans (20 décembre 2005)

    Hier encore j’avais vingt ans, comme disait Aznavour... Et puis dimanche dernier vous avez ouvert les yeux et voilà, vous aviez trente-cinq ans.

  • Rendons plus accessible la page d’accueil de pompage.net (8 décembre 2005)

    Les cordonniers n’étant pas toujours les mieux chaussés, nous autres de pompage.net avions une page d’accueil dans laquelle les liens manquaient fort de clarté. Nous l’allons montrer à l’instant, et en profiter pour vous expliquer ce que nous avons amélioré. On ne recule devant rien.

  • Vieux machin (5 décembre 2005)

    Je découvre à l’instant que la date de péremption de la brique de jus de fruit que je viens de refermer tombe pile le jour de mon trente-cinquième anniversaire.
    Forçons-nous à ne pas prendre ça comme un symbole, et feignons presque innocemment d’oublier qu’à trente-cinq ans, au moyen-âge, on était un vieillard.

  • L’accessibilité numérique : c’est quoi ? (15 novembre 2005)

    Une présentation pour la Spip-féria expliquant les tenants et les aboutissants de l’accessibilité.

  • Pourquoi mon lapin nain m’attaque (9 novembre 2005)

    Parmi les références rigolotes que me renvoient les moteurs de recherche, celle que vous lisez ci-dessus tient la palme.
    Nul doute qu’en ajoutant encore une note qui porte ce titre, on finisse par trouver encore mieux mon site (j’en ricane). Hé bien, je vais vous répondre : votre lapin a vu dernièrement Sacré Graal des Monty Python. Je suis formel.

  • Trains manqués (4 novembre 2005)

    Elle regarde son train partir. Essoufflée, elle vient d’arriver sur le quai. Elle se détache sur les rames qui filent, point net sur le flou.
    C’est curieux, on a tous le même air désolé quand on rate un train.
    Comme si on venait de se faire secouer d’un mauvais rêve... pour découvrir que la réalité n’a rien de mieux. Comme si toute sa vie tenait au quart d’heure qu’elle va perdre.

  • Souvenirs d’enfance et re-rencontres (31 octobre 2005)

    Une histoire assez touchante, dessinée avec un air de « j’m’en fous » qui dissimule quand même de l’affection. Les mecs, hein. (merci Dom pour le lien)

  • Une apologie de Google Print (30 octobre 2005)

    Les éditions Lyber trouvent que c’est une bonne idée de numériser des volumes, et au passage ils démontent quelques épouvantails qu’on agite toujours dès qu’on parle de bibliothèque électronique. J’y reviendrai. (Via Rezo.net)

  • Rosa Parks, la dignité faite femme (27 octobre 2005)

    Une femme noire fatiguée refuse de céder sa place à une blanche. Et la dignité humaine fait un grand pas en avant. Il faut relire son expérience, merci à LMSI d’en avoir parlé, et à Jean Lespinasse d’avoir donné l’adresse.

  • Internet, c’est magique ! (25 octobre 2005)

    Pour ceux qui douteraient encore de mon attachement pour ce média, voilà un exemple qui m’est arrivé cette semaine.
    Sans trop savoir pourquoi, lors d’une pause entre deux demi-journées bien remplies au bureau, j’ai tapé le nom d’un camarade de fac (en réalité nous n’étions pas dans la même fac, lui en biologie et moi en anglais, mais nous fréquentions la même cité universitaire, les mêmes bois...).
    Alors j’ai trouvé son adresse mail, j’ai écrit... et reçu une réponse enjouée dans la journée !
    Nous voilà à (...)

  • Et toi, tu mème ? (24 octobre 2005)

    Pascale, qui mème un peu sans doute (je ne m’en lasse pas), m’a demandé de faire de mème (ça vous amuse autant que moi ?), pour un mème sans importance, mais quand mème (bon, j’arrête). Voilà, chère Pascale, la cinquième phrase de ma vingt-troisième brève :
    La phrase
    Michel Bon a donc été sacrifié sur l’autel du capitalisme. (France Telecom change de patron, 9 octobre 2002)
    Ce qui est amusant c’est que cette phrase sortie du contexte résume assez bien ma pensée politique... Le tout était posté entre un (...)

  • Bienvenue à Geek Paradise Inc. (14 octobre 2005)

    Ça fait quelques semaines que Karl me titille avec ses réflexions sur Google, sur la confidentialité toute relative de ce que nous lui confions (j’utilise gmail), et voilà enfin un article de synthèse qui dit bien mieux que je ne saurais le faire ce qui bloque.

0 | ... | 540 | 560 | 580 | 600 | 620 | 640 | 660 | 680 | 700 | ... | 780