nota-bene.org > Sur le web > Paris Web 2007 : encore merci !

Paris Web 2007 : encore merci !

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 21 novembre 2007

URL courte : http://nota-bene.org/194

12 commentaires

Mots-clés (tags)

J’y vais moi aussi de mon compte-rendu, forcément un peu spécial : je n’ai vu aucune conférence ou presque, et j’étais du côté des pipols...!

Paris Web est un cycle de conférences qui traitent de la qualité web, de l’accessibilité et du design. Je dis ça pour mes parents qui ne sont pas dans le milieu, les autres connaissent sourire

Comme l’année dernière, les mots me manquent pour dire le plaisir que j’ai eu à participer à cet événement.

À part un seul : merci !

Mais comme je l’ai déjà dit l’année dernière, précisons un peu les choses.

Les orateurs

Je suis toujours admiratif des orateurs qui font l’effort de venir, parfois de très loin, de souffrir dans les transports (cette année en bonus : les grèves à la RATP et à la SNCF !), de s’en remettre à nous pour choisir leur hôtel : ils ont pris des risques !

Merci à eux donc, ils viennent de France, du Québec, de Belgique, de Suisse, bref d’une partie non négligeable du monde francophone. Sans compter Chris qui vient de Londres et a appris à courir après l’Eurostar !

Surtout, ils font tout ça gratuitement. Bien sûr on paye leur déplacement, ce qui est la moindre des choses, mais quand vous considérez le temps qu’il faut pour préparer une présentation (un à deux jours), plus les jours de présence, ils font un don non négligeable de leur temps de travail pour Paris Web !

Cette année, une partie de mes absences aux conférences et aux ateliers a été prise par mes discussions avec les orateurs : enfin nous avons pu papoter, prendre le temps de parler, de sourire et de respirer le même air. C’est le côté paradoxal de ce métier : on est toujours connectés les uns aux autres, et on ne se voit jamais pour boire un verre ensemble !

Les visiteurs

Une petite note sur les visiteurs : personnellement, j’ai été très agréablement surpris de voir la quantité de visiteurs qui ont bravé les grèves, quitte pour certains à arriver sur Paris plusieurs jours à l’avance, uniquement par passion !

Un seul mot pour nos visiteurs : bravo ! [1]

Les organisateurs

Vous n’imaginez pas la chance que j’ai eue, de pouvoir dire devant un auditorium que je les aime.

Par ordre d’apparition à l’écran dans l’organisation de Paris Web depuis sa création :

  • Adrien c’est le mec qu’il vous faut comme régisseur. Son enthousiasme grandit au fur et à mesure que la conférence arrive !
  • Éric quant à lui est le mec vital. Je prendrais trois pages à vous faire son éloge. Il est toujours là, contrôle tout, est incollable sur les points légaux associatifs, est indispensable sur la trésorerie.
  • Olivier, je le disais sur flickr, est un type précieux : il se fait discret, ce qui n’est pas évident avec sa carrure ! Il court dans tous les sens sans en avoir l’air pour que tout soit parfait.
  • Fabien c’est le genre de cinglé qui est capable de venir de Chine pour Paris Web. Je vais le redire : Fabien habite en Chine, il a subi quelque chose comme 20 heures de voyage pour être présent. C’est pas mignon, ça ?

Et puis en 2007 nous avons été rejoints par ces compères-là :

  • Cédric qui promet beaucoup pour le futur de Paris Web. Passionné, mais raisonné (ne me demandez pas d’expliquer), Cédric sera un des moteurs des occurrences ultérieures des conférences, il fourmille d’idées. Comme j’aime dire que je suis un vieux con, une seule remarque : place aux jeunes !
  • Christophe qui a codé l’application de gestion des inscriptions. Ce mec est fou. Je cite : Oui, c’est trivial, j’y ai à peine passé une centaine d’heures. Sans commentaire !
  • Marc, chef de projet, dont la spécialité n’est pas le web client, mais qui est très sensible à cet aspect des choses. À tel point qu’il a même fait inscrire une collègue de son service, c’est bon signe sourire
  • Julien qui est un petit gars qui m’épate. Il sait trop de choses, et je suis jaloux. Tenez, un exemple : Fil était malade, Julien l’a remplacé au débotté pour présenter Jquery dans un des ateliers de samedi !
  • François qu’on ne présente plus, nous a mis le doigt sur toutes les choses qu’on fait mal (et il y en a plein). Notre souci, c’est qu’un certain nombre de décisions sont prises très vite, il ne pouvait donc que constater qu’il aurait fallu faire autrement. À suivre, donc…

Et puis donc

C’était ma dernière apparition à Paris Web en tant que membre du staff [2].

Je suis tellement reconnaissant à tout le monde, pour tout ce que j’ai vécu avec Paris Web. Deux très belles émotions, des envies de faire autre chose qui se sont greffées dessus ; des envies, tout simplement, de toujours mieux faire, parce qu’on est et on restera toute notre vie des apprentis dans ce domaine.

J’ai plein de projets (bien sûr), mais un projet principal m’occupe en ce moment : me reposer et m’occuper de ma tribu, que je néglige copieusement depuis plusieurs mois ! Je n’ai plus la force de faire une réunion de deux heures par semaine, de gérer une centaine de mails par jour rien que pour Paris Web [3]. J’ai trop négligé, aussi, ma participation à Pompage.

Maintenant, j’ai une seule requête : laissez-moi dormir !


Notes

[1Vous me direz que ça fait démago, mais bon : j’ai tellement peu de lecteurs que je peux m’en défendre facilement…

[2Les autres disent « pour l’instant », moi je ne peux que vous dire « on verra »…

[3Rendez-vous compte : le HTML WG a émis environ 6000 mails depuis le début de l’année, et à nous dix nous en avons émis plus de 6500 !


Commentaires

    • 21 novembre 2007

    Merci à toi et à toute l’équipe, Steph, du beau boulot...

    Répondre à Elie

    • 21 novembre 2007
    • en réponse à Elie

    "C’était ma dernière apparition à Paris Web en tant que membre du staff2."

    En tant que membre du bureau parce qu’on va pas te lâcher comme ça =)

    Répondre à Adrien Leygues

    • 21 novembre 2007

    Ouais, alors déjà, j’ai jamais mis « trivial » et « une centaine d’heures » dans la même phrase, hein.

    Trivial, c’est moins de 30 minutes. Non mais.

    Ensuite, on va trop pas te laisser te barrer comme ça, mon p’tit gars, on va te coller un traceur RFID vite fait et te mettre la main au collet l’an prochain, t’vas voir...

    Répondre à Christophe Porteneuve

    • 21 novembre 2007

    C’est marrant, en lisant ton message, on dirait que t’as rien fait... Tu n’as "que" 1500 mails sur la liste du staff depuis janvier, après tout (record à battre, il écrase le second de 500 mails...).

    Bon, certes, un mail sur deux contient un calembour, mais faut quand même les sortir, hein ! (il sort quand ton bouquin ?).

    Tu ne seras peut-être plus président, mais tu seras président d’honneur, et special VIP consultant. Tu vas voir, c’est pire.

    Bisous.

    Répondre à Cedric Magnin

    • 21 novembre 2007

    Encore bravo pour cette organisation.

    Encore merci pour la qualité des conférences.

    Encore bravo.

    Encore merci.

    Bravo et merci !

    Répondre à Christophe C

    • 21 novembre 2007

    "Un seul mot pour nos visiteurs : bravo !"

    Ah bah de rien hein, c’est normal.

    Par contre c’est trop court, vivement l’année prochaine !
    (et peut-être que tu auras le temps pour qu’on discute :-))

    PS : J’ai cru comprendre que tu vas écrire un livre ? info ou intox ? Si c’est vrai je le réserve immédiatement clin d'œil

    PPS : Ressource toi bien auprès de ta famille.

    Répondre à Neovov

  • izo

    • 21 novembre 2007

    Tu reviendras clin d'œil

    Répondre à izo

    • 21 novembre 2007

    Stéphane... on t’aiiiiiimmmme sourire

    Chapeau bas président, chapeau bas à toute l’équipe (d’ailleurs, on vous aime tous)

    Répondre à Pascale

    • 21 novembre 2007
    • en réponse à Pascale

    Comme le mammouth, on t’aiiiiiimmmme sourire

    Répondre à Laurent Gloaguen

    • 21 novembre 2007
    • en réponse à Elie

    Bravo et merci... j’ai appris et découvert beaucoup de chose... j’ai déjà commencé à au moins valider mes sites W3C, je rame avec les applications extérieures dont le code n’est pas valide - musique en ligne, marquee .. triste - et j’ai maintenant les arguments pour convaincre mon patron de l’importance de faire faire un site propre dès le départ !

    Amicalement

    Claudine
    aka Dievochka

    Répondre à Dievochka

    • 22 novembre 2007

    Même si sur le fond la sémantique générale reste similaire, je serais moins démonstratif que le Capitaine, une pudeur toute naturelle que tu voudras bien excuser.

    Maintenant je ne peux que m’incliner devant les sacrifices que vous avez tous du faire pour que ce rêve soit une réalité. C’était parfait.

    C’est du repos bien mérité sourire

    Répondre à Frank Taillandier

    • 23 novembre 2007

    Neovov : J’ai cru comprendre que tu vas écrire un livre ? info ou intox ? Si c’est vrai je le réserve immédiatement

    Cédric : Bon, certes, un mail sur deux contient un calembour, mais faut quand même les sortir, hein ! (il sort quand ton bouquin ?)

    Hé hé hé. On ne peut pas préparer un recueil de calembours nuls sans que ça se sache.

    Répondre à Stéphane

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile