nota-bene.org > Paris Web

Paris Web

Industrialisation web : notes (14 octobre 2011)

Faute de temps (et faute d’un cerveau en parfait état de marche) je note ici quelques « prises de conscience » que je développerai plus tard (ou pas).

Paris Web 2011 a besoin de vous (10 mai 2011)

Tiens, déjà l’appel à orateurs de Paris Web 2011.

Paris Web vu de l’autre côté du miroir (19 octobre 2010)

Paris Web c’est beau, Paris Web c’est rigolo, vive Paris Web... Oui mais quand on le vit sans y aller ?

Paris Web 2010 : appel à orateurs (25 mars 2010)

Paris Web 2010, c’est parti. Ne soyez pas timides !

Intégrateurs, montez au front - Paris Web 2009 (19 octobre 2009)

Ma conférence à Paris Web 2009 à la mode de chez David...

Paris Web 2008 c’est fini, vivement 2009 (18 novembre 2008)

C’était simplement bien. (voilà, ça vous suffira comme accroche ?)

Concours Paris Web : le gagnant est... (30 octobre 2008)

Chose promise, chose due, je vais aujourd’hui même décerner un prix. Ce prix sera une entrée gratuite pour la session technique du vendredi à la Conférence Paris Web 2008 sur les standards, la qualité (...)

Gagner une place pour Paris Web 2008, ça vous plairait ? (23 octobre 2008)

Dans trois semaines pile Paris Web 2008 commence. Un petit concours pour gagner une place pour le vendredi technique, ça vous dirait ?

Paris Web : le show approche (9 octobre 2008)

Paris Web c’est ma conférence préférée. Encore un peu de publicité pour l’événement parce qu’il le vaut bien !

Paris Web 2007 : encore merci ! (21 novembre 2007)

J’y vais moi aussi de mon compte-rendu, forcément un peu spécial : je n’ai vu aucune conférence ou presque, et j’étais du côté des pipols...!

Président, démission ! (2 novembre 2007)

Autant que vous le sachiez de source sûre : dans deux semaines je préside encore une fois Paris Web et puis après j’arrête. La vie m’a rattrapé, mais on ne va surtout pas pleurer pour ça.

Le gimmick de Paris Web 2007 (6 septembre 2007)

Donnez-moi vos idées, je ferai du bruit avec !

Merci ! (22 septembre 2006)

La pression retombe après une des plus folles journées que j’aie vécues.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile