nota-bene.org > Français > Je ne suis pas ce Stéphane Deschamps, épisode 1

Je ne suis pas ce Stéphane Deschamps, épisode 1

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 28 février 2017

URL courte : http://nota-bene.org/1196

2 commentaires

Il y a un Stéphane Deschamps qui est régisseur lumière pour le théâtre. Ce n’est pas moi, mais il donne une adresse mail qui est, malheureusement, la mienne.

J’ai reçu il y a quelques jours, par exemple :

Bonjour,

Veuillez trouver ci-joint la confirmation de commande relative à votre
commande E-MAIL DU 20/02/2017.

Nous restons à votre entière disposition pour toute autre information.

Cordialement,

Périodiquement, voilà le mail que j’envoie aux gens :

Bonjour,

Je suppose que vous essayez de contacter par mail Stéphane Deschamps, régisseur lumière de théâtre.

Malheureusement, depuis des mois, ce monsieur donne une adresse mail qui n’est pas la sienne.

Je m’appelle aussi Stéphane Deschamps et j’ai cette adresse gmail depuis quasiment la création du service (plus d’une dizaine d’années), mais je ne suis pas ce monsieur. (Pour information, vous avez envoyé votre mail à *******@gmail.com qui est en réalité la même adresse que ***.****@gmail.com, le point étant flottant et facultatif chez gmail.)

À l’occasion s’il vous la transmet un jour, merci de me faire suivre sa véritable adresse mail afin que je dissipe définitivement ce malentendu avec lui.

En vous souhaitant bon courage pour retrouver l’adresse de ce monsieur,
Stéphane Deschamps, expert technique web chez Orange.

À ce jour, pas une fois on n’est revenu vers moi pour me donner sa véritable adresse mail.

Variante : un Stéphane Deschamps a souscrit un contrat de surveillance à distance pour une maison dans le Sud. J’ai dû appeler trois fois al société de surveillance pour arrêter de recevoir ses factures.


Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile