En réponse à : karl

C’est amusant cette pensée, car j’en ai discuté hier avec un ami. De cette phase d’émerveillement et d’éblouissement du nouveau, et puis j’ai laissé le temps d’y réfléchir, je me suis évadé sur mes parcours photopoétique de Montréal et des endroits nouveaux. J’ai retracé l’aventure, parcouru la rivière jusqu’à sa source et enfin j’ai réalisé quelque chose.
80% de mes photos de Montréal ont été prises dans un carré de 4 blocs par 4 blocs (un bloc = une unité entourée de 4 rues sur la carte) pendant les 4 dernières années.
À partir du moment, où l’on est en osmose avec son environnement proche, attentif aux (...)

23 février 2006 03:04
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.