En réponse à : Stéphane

L’erreur judiciaire est toujours possible, et elle arrive tout de même assez fréquemment pour qu’on se pose la question.
Imaginons donc le juge, qui va au cimetière s’incliner sur une tombe et dire « bonjour, ah et pardon au fait, on s’est trompés ! »

28 novembre 2007 09:30
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.