En réponse à : Anonyme

"Je disais naïvement aux copains que « quand ce serait fini » on se ferait des accolades, des câlins, des bisous. Je nous voyais romantiquement nous tomber dans les bras la larme à l’œil, trinquer aux bars-comme-avant."
Uéééé, allez, on fait ça
 :/
 :(

11 octobre 2020 19:41
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.