En réponse à : stéphan

Qu’est-ce que t’écris bien mon cochon ! ;)
Cela dit, j’ai dans l’idée que le monsieur qui faisait des sabots connaissait ses outils sur le bout des doigts, même plus, ils étaient le prolongement de son bras. Il ne cherchait pas à réinventer le sabot, il cherchait la perfection du geste, la tendresse du poncé, la douceur du toucher avec nos pieds dont l’activité essentielle est d’aller toujours plus vite chercher un bonheur qui est pourtant là où on se trouve !
Enfin, pour dire que nous on passe notre temps à réinventer le web, sans arrêt de nouveaux outils, chercher à chaque instant comment mieux (...)

25 février 11:25
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.