En réponse à : Boris

J’ai participé, il y a quelques années, à un groupe d’étude autour du lectorat numérique. Puisque le sujet s’y prête, je te donne donc le lien vers l’ouvrage en résultant.
Ce qui en ressort, c’est que la lecture numérique est très complexe à appréhender car, comme la lecture, elle relève de plusieurs objectifs et n’est pas la meilleur solution pour chacun.
Moi, par exemple, je ne lis plus mes romans que sur liseuse. C’est le fruit d’une équation personnelle complexe entre l’envie de pouvoir lire quand je le veux (ma liseuse m’accompagne partout), toujours des romans (je suis incapable de lire un livre qui (...)

26 janvier 2016 15:42
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.