Année 2003

(33 articles en 2003)

0 | 20

  • "Le site web de la bourgade" (3 septembre 2003)

    Stéphane Gourichon signe un article amusant qui permet de bien comprendre l’intérêt de monter des sites web qui parlent tous la même langue, et pas un patois (entendez, du code propriétaire).
    Très bonne démonstration.

  • Sans parler du bonnet, comment diable peut-on confondre Eminem et Jeffrey Zeldman ? (4 septembre 2003)

    Sans parler du bonnet, comment diable peut-on confondre Eminem et Jeffrey Zeldman ? Il y en a un qui est un artiste toujours premier dans les hit-parades, dont le travail a redéfini complètement un genre, qui a des fans furieux dans le monde entier prêts à voyager des milliers de kilomètres pour le voir en vrai ; et l’autre est un rappeur. Hé hé hé. Amusant.

  • Spip, portail de travail collaboratif (3 octobre 2003)

    SPIP est un Système de Publication pour l’Internet ou l’intranet libérant vos contributeurs des connaissances techniques normalement requises. Voici une présentation de ses avantages et inconvénients.

  • Blogs et ’moi-aussisme’ (13 octobre 2003)

    J’aime beaucoup l’analyse de Lance Arthur sur les weblogs.
    Sa question : À quoi sert de faire le même lien sur mille sites ? Quelle est la valeur du ’moi-aussisme’ ?
    C’est très pertinent.

  • Des hiatus à la pelle... (17 octobre 2003)

    Je reconnais qu’en ce moment je n’écris plus, mais ça ne m’empêche pas de lire. J’ai donc dévoré ces derniers temps, en vrac : The Snapper de Roddy Doyle, encore plus amusant que le film du même nom Quartier lointain de Jiro Taniguchi, extraordinaire Changement de décor de David Lodge, pas loin d’être son meilleur Prosopopus de Nicolas de Crécy, étrange comme le Eraserhead de David Lynch, avec ce même sentiment mêlé de fascination et de répulsion Les deux tomes de Blacksad, de Canales et Guarnido, très (...)

  • De l’usage du pseudonyme (20 octobre 2003)

    Il y a des gens bizarres, ils pensent que leur nom est à eux, alors qu’il fait partie aussi d’un espace public complexe, dit Tiresias. C’est très vrai. Et ça rejoint mes réflexions d’un article-en-devenir qui attend que je m’y attelle depuis quelques jours. (ajout de dernières minute : j’ai profité de la pause de midi pour relire et publier De la difficulté de choisir un pseudonyme, (...)

  • De la difficulté de choisir un pseudonyme (20 octobre 2003)

    Pour des raisons diverses, on peut décider de ne pas toujours signer de son vrai nom. Et c’est là que les ennuis commencent.

  • Apprendre à apprendre (27 octobre 2003)

    Jason Kottke nous livre un petit résumé en dix points du comportement à tenir en réunion pour être capable d’apprendre à apprendre. Comme toujours c’est une histoire qui part de deux points néfastes, toujours les mêmes : l’amour-propre et le dogmatisme, c’est mal.

  • Première, deuxième, première, deuxième (30 octobre 2003)

    Hier soir il pleuvait et j’étais en voiture.
    Curieusement dès qu’il pleut les gens prennent leur voiture. Tous, chacun dans sa voiture.
    Résultat : une heure et quart pour faire vingt kilomètres. Seize kilomètres à l’heure. Je fais la même vitesse pendant mes (rares) balades à vélo.
    J’aime vraiment la région parisienne. Et ce matin j’ai repris le RER, c’est plus sûr.

  • 747 à 15 ! (4 novembre 2003)

    Non ce n’est pas une publicité déguisée pour un nouvel avion quelconque.
    Sur mon adresse mail personnelle, j’ai dans ma boîte "Junk" (ma pré-poubelle, si vous voulez) 747 mails, environ trois quarts de virus pour un quart de publicités. Le résultat de deux jours de filtrage de mon client mail (l’excellent Thunderbird).
    Deux jours, 747 déchets pour 15 mails réels (si l’on exclut tous les messages des mailing-lists). Virus et marketeurs, même combat (...)

  • Négligences et petites frustrations (7 novembre 2003)

    Négligence : tant de gens se décident à faire du beau et du propre (autrement dit, des designs en CSS), et en même temps oublient de mettre une couleur de fond à leurs pages, ruinant ainsi la pénible et laborieuse gestation graphique...
    Voir Quark.com pour les compagnies, ou beforethedog.com pour les particuliers.
    Petite frustration : on ne peut pas commenter les brèves postées ici directement. Mais j’y travaille.
    Correction : beforethedog.com a changé sa page. Qu’à cela ne tienne, il suffit de (...)

  • Politique, société, prise de conscience sont sur un bateau (18 novembre 2003)

    Frères humains, qui en même temps que nous vivez, il reste peut-être un espoir.

  • Quatre ans ! (3 décembre 2003)

    Voilà quatre ans que je travaille dans le web. C’était la première semaine de décembre 1999.
    Quatre ans que j’ai quitté ma province, comme dit Aznavour. Quatre ans que j’ai démissionné de la fonction publique. Quatre ans que j’ai emménagé avec Stéphanie, aussi.
    Quatre ans, et pas un jour de regret.

0 | 20