En réponse à : Stéphane

Sacrip’Anne : Ah non, Paul Auster réfléchit sur la nécessité d’écrire. C’est bien Philippe Delerm qui fait le constat sur l’intensité.
J’écris donc avec les pieds, zutre. :)
Je sépare nettement père et fils Delerm. Je ne suis pas fan des chanteurs catégorie peine-à-jouir (pardon my french, c’est vendredi) mais j’aime le travail du père.

19 avril 2013 12:30
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.