En réponse à : françois

Cette histoire d’antenne, une belle parabole semble-t-il sur le quotidien d’ êtres déshumanisés qui voient leur voiture / leur vélo / leur garage / leur porte ou portail ... comme sujet et qui prennent pour objet leurs proches, leurs bons voisins, ...
Nothing special me direz-vous, mais justement c’est là que ça fait quand même un peu mal (j’aime comparer ce qu’une certaine morale juge incomparable) une place de parking vaut-elle plus, égal ou moins qu’une place à la crèche ou dans les bras de sa/son chéri/e ?
D’ailleurs cela se traite-t-il en termes comptables ?
Oui, réveillons-nous, nous sommes à (...)

9 mars 2004 17:07
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.