En réponse à : Gaël Poupard

Je vais peut-être aller en enfer pour ça, mais la plupart du temps j’adjoins un bout de post-it déchiré à la page en question. Parfois, quand je crains que la colle n’endommage un chouette livre, j’insère simplement un bout de papier à ladite page.
Et lorsque je souhaite annoter, j’ai une flotte de petits carnets remplis de notes cryptiques pour le profane qui s’empilent dans un bout de bibliothèque.
Je ne peux malheureusement pas conseiller cette dernière technique, car le seul lien entre le marque-page de fortune et la note rédigée dans le carnet est ma mémoire associative : je sais précisément (...)

4 septembre 2015 08:53
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.