nota-bene.org > Sur le web > Steve Jobs

Steve Jobs

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 6 octobre 2011

URL courte : http://nota-bene.org/502

5 commentaires

Visionnaire je ne sais pas, provocateur sans aucun doute.

Ironie du sort, alors qu’hier je parlais justement d’un décalage presque caricatural entre utilisateurs de PC et de Mac, Steve Jobs est mort cette nuit.

Qu’est-ce que je peux dire qui n’a pas été dit ? La mort d’une personne est toujours triste bien que dans l’ordre des choses.

Maintenant, le bilan est mitigé : visionnaire, je ne sais pas. Sans doute.

Exigeant, en particulier sur les designs minimalistes, élégants, faciles d’accès, certainement.

Il ne faudrait pas oublier le verrouillage vertical de la chaîne de production, et ces petites subtilités qui font que les clients trouvent tellement facile d’aller dans l’AppStore qu’ils oublient que ce n’est pas la seule solution. Brillant sans doute, aliénant surtout.

C’est pourquoi je n’ai aucun produit Apple chez moi, alors que je reconnais la qualité et le confort de ces objets.

Ah, et puis je suis trop utilisateur de clavier pour aimer complètement Mac. Tabuler trois fois à chaque boîte de dialogue que je veux fermer parce que je ne peux pas taper sur « échap » comme sous Windows ou Gnome, non. (Mise à jour du soir Thierry me dit que maintenant ça marche, alors je retire cet argument).

Bref, Steve Jobs a sa place aux côtés de Tim Berners-Lee, Bill Gates, Linus Torvalds, Richard Stallman, qui à des degrés divers et pour des raisons diverses ont façonné notre vie moderne (d’occidentaux), l’ont bouleversée sur ces vingt dernières années.

Il a forcé tous ses concurrents, que ce soit dans le domaine des systèmes d’exploitation, des interfaces graphiques, des téléphones, des objets communicants, des balladeurs, à se remettre en question parce qu’il poussait le marché dans des directions inattendues : c’est sans doute sa plus grande réussite, et c’est pour cette provocation permanente que je me rappellerai de lui.


Commentaires

    • 6 octobre 2011

    Désolé d’être un peu hors-propos, mais de quelle boite de dialogue tu parles ? Car j’utilise en temps normal "Echap" sans problème. (mais c’est peut-être depuis les derniers OS...)

    Répondre à Thierry

    • 6 octobre 2011

    It’s interesting that everyone would mention the devices Jobs and company created and how he had revolutionised technology. But few would probably realise the impact of Apple devices : we now have a liberated, new economy for music — until the iTunes store, no one has succeeded in selling single songs. He also shook up the iron grip of North American mobile providers who controlled the selling of mobile devices alongside phone contracts and plans. While many of us lament the black box that is the App store, it’s provided a platform for indie game and software companies to flourish — an industry once dominated by a handful of giants.

    Répondre à sniffles

    • 6 octobre 2011
    • en réponse à Thierry

    Bon j’avais testé un 10.3. Je la retire alors.

    Répondre à Stéphane

    • 6 octobre 2011
    • en réponse à sniffles

    While many of us lament the black box that is the App store, it’s provided a platform for indie game and software companies to flourish — an industry once dominated by a handful of giants.

    True, dat.

    Répondre à Stéphane

    • 6 octobre 2011

    Tiens j’ai oublié quelque chose : le showmanship. Le regarder présenter un produit, son approche des outils de présentation, etc. tout ça m’a beaucoup fasciné, même si ça ne se voit pas quand je fais le zouave sur une scène.

    Répondre à Stéphane

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile