nota-bene.org > 36 15 ma vie > Ségrégation

Ségrégation

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 5 octobre 2011

URL courte : http://nota-bene.org/501

8 commentaires

Un moment dans un train.

Dans le TGV, nous sommes dans deux espaces de 4 sièges avec des tablettes suffisamment spacieuses pour travailler. Je suis à droite, et face à moi en quinconce un monsieur tape aussi sur son portable.

Mon PC de travail est noir, le sien aussi. Nous avons des activités « sérieuses » (entendez, avec du code, des mails, des documents en cours de relecture, des choses comme ça). Nous avons des smartphones de travail (lui un Blackberry, moi un Nokia).

De l’autre côté de la travée, deux jeunes hommes avec une barbe de deux jours ont des Mac. Blancs tous les deux. L’un prépare une partition de musique (je dirais piano, mais je suis trop profane pour l’assurer), l’autre fait du montage de photo, quelque chose comme ça (il claque des doigts de temps en temps, il écoute de la musique). Les deux ont des iPhones.

Artistes, jeunes, Mac d’un côté, plus « sérieux », plus vieux, et PC de l’autre : on dirait une vieille pub comparative déloyale.


Commentaires

    • 5 octobre 2011

    Ca me fait sourire doucement, et la photo elle est ou ? sourire

    Répondre à cyberbaloo

    • 5 octobre 2011

    Oui, mais seront ils à Paris Web ?

    clin d'œil [Clin d’œil]

    Répondre à Yann

    • 6 octobre 2011

    et le mec sous linux il était où ? sur la plate-forme entre deux wagons pour fum^W^W ah non, là non plus y’a plus le droit de fumer sourire

    Répondre à gregr

    • 6 octobre 2011

    Moi, dans le train, je fais du code, des mails, des documents, enfin des trucs sérieux quoi, sur mon Mac... mais c’est vrai qu’il est gris, pas blanc.

    Répondre à Nicolas Hoizey

    • 6 octobre 2011

    « On dirait une vieille pub comparative déloyale » sourire

    Et la posture ? Je suis toujours étonnée par la posture de la plupart (pas tous — il y a des kakous du clavier partout, je n’en doute pas) des utilisateurs de PC : agrippés à leur souris (ou trackpad), comme des manchots, parfois contorsionnistes, l’œil fixant un pixel de l’écran comme pour l’hypnotiser... J’ai mal pour eux.

    Utilisatrice de PC en journée, je confirme : j’ai mal au bras, à ce bras et ce doigt par lesquels tout passe, réduisant considérablement mon aisance corporelle. Goulot d’étranglement mental. Comment peut-on réfléchir correctement lorsqu’on est ainsi contraint ?

    Quand je rentre le soir, je sors le Mac, juste pour le plaisir de me resservir de mes deux mains et reposer ce « doigt-qui-clique »... Nan, je ne dis pas ça pour troller. Ça fait mal pour de vrai.

    Et aussi pour le plaisir de pouvoir enfin écrire dans un français typographiquement correct, avec des vrais guillemets, des majuscules accentuées, des cédilles et des œufs dans l’eau...

    Répondre à tetue

    • 6 octobre 2011
    • en réponse à tetue

    Ah non Romy, ça c’est de la querelle de chapelle. sourire

    Sous Windows j’ai installé le pilote de clavier de psydk, et je fais tout ça.

    Pour la souris, c’est une question d’apprentissage : je n’utilise pas de souris dans le train. Clavier, trackpad (quand il marche, ce n’est pas le cas depuis plusieurs mois sur mon PC de boulot).

    C’est marrant, je disais pile le contraire il y a quelques heures...

    Répondre à Stéphane

    • 6 octobre 2011

    Oui mais non : toi, tu es justement un « kakou du clavier » !

    Répondre à tetue

    • 6 octobre 2011
    • en réponse à tetue

    Tapé sans « Mac® », ni “ Windows® ”, ni driver particulier mais avec une évidente intention de troller… clin d'œil

    Répondre à gregr

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile