nota-bene.org > Sur le web > Orthographe et accessibilité

Orthographe et accessibilité

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 9 novembre 2011

URL courte : http://nota-bene.org/509

27 commentaires

Une note en passant :

  • « Ca » se prononce « ka » avec un lecteur d’écran. « Ça » se prononce « sa ».
  • « Acceuil » se prononce « ak-seuil » avec un lecteur d’écran. « Accueil » se prononce « akeuil ».

Voilà, voilà.

Si vous avez d’autres exemples, merci de les partager, tiens.


Commentaires

    • 9 novembre 2011

    Bon à savoir ! Pour le coup, quid des majuscules accentuées ou non ? (UN GENDARME TUE, UN GENDARME TUÉ, etc.)

    Répondre à Emmanuel Clément

  • @Emmanuel,

    Même combat : un jour on a accompagné un site qui avait des « ESPACES DEDIES » (prononcé « de dieu »), qu’on a évidemment corrigé en « DÉDIÉS ».

    Répondre à Stéphane

    • 9 novembre 2011

    NVDA me le confirme à l’instant : les majuscules non accentuées sont problématiques.

    Répondre à Nico

    • 9 novembre 2011

    Sous Windows XP (je ne sais pas pour 7) il est quasiment impossible de taper des majuscules accentuées au clavier, j’utilise cet utilitaire http://utilfr42.free.fr/util/Clavier.php très pratique pour le faire.

    Répondre à sroucheray

    • 9 novembre 2011

    Oui, mais non aussi un peu non, ou pas tout à fait. Les dictionnaires des outils réalisent certaines corrections, par exemple. Ils sont aussi personnalisables. Tout cela n’excuse rien quant au choix d’une solution plus robuste, mais bon : préciser que le respect de certaines normes orthographiques est avant tout une question de robustesse serait utile. Déterminer lesquelles, c’est un tout autre problème...

    Répondre à Laurent Denis

    • 9 novembre 2011

    Et comment on prononce nota-bene ? ou pire, nota bene ?

    Répondre à Éric

    • 9 novembre 2011
    • en réponse à Éric

    @Eric,

    Pour les expressions les plus fréquentes, il y a des dictionnaires de prononciation déjà embarqués, notamment pour les locutions latines usuelles (ouf).

    Répondre à Stéphane

  • @Laurent,

    L’origine de ce billet c’est « acceuil » qui m’a été remonté par un collègue utilisateur de Jaws. Je crois aux outils, mais aussi aux prises de conscience sourire

    Ta notion de robustesse m’échappe, en revanche.

    Répondre à Stéphane

  • Sous Windows j’utilise le clavier de Psydk et un peu encore les codes ASCII (alt+128 pour le Ç, alt+0192 pour le À, alt+144 pour le É).

    Répondre à Stéphane

    • 9 novembre 2011

    Sur mac : alt-ç clin d'œil

    Répondre à Ombre

    • 9 novembre 2011
    • en réponse à Ombre

    Oui oui oui, et c’est facile sous linux aussi.

    Mais on dévie, en partie de ma faute.

    L’enjeu c’est : pourquoi les gens, y compris ceux qui peuvent le faire, ne le font que si rarement ?

    Répondre à Stéphane

    • 9 novembre 2011

    @Stéphane

    Disons que l’orthographe, c’est comme la validité HTML : il y a des fautes à problème, des fautes pas à problème et... au moins une solution ultime qui est la conformité clin d'œil

    Répondre à Laurent Denis

    • 9 novembre 2011

    En fait tu es en train de nous dire que les djeunz qui écrivent "sa va ?"* à longueur de temps sont plus sympa pour les lecteurs d’écran que les journalistes du Monde ?

    Ça fait mal.

    * (oui, j’ai fait exprès dene pas mettre d’espace avant le point d’interrogation, juste pour te faire couiner)

    Répondre à Pierre

    • 9 novembre 2011

    Les autres, je ne sais pas, moi, je n’utilisais qu’épisodiquement les majuscules accentuées parce que je trouvais que c’était une forme de snobisme  : il faut savoir que c’est juste (je ne sais d’où sort cette idée très répandue que les majuscules ne prennent pas d’accent), et il faut savoir taper la lettre sur son clavier. Je ne m’étais jamais posé la question des lecteurs d’écran.

    Désormais, l’utilisation de ces majuscules accentuées ne sera plus une fantaisie, mais ma pratique normale. Merci sourire

    Répondre à Clochix

    • 10 novembre 2011
    • en réponse à Pierre

    haha mais les espaces sont insérés automatiquement par Spip, ton plan est déjoué !

    Répondre à Stéphane

    • 10 novembre 2011

    Perso, quand j’étais à l’école, j’ai appris que les majuscules n’avaient pas d’accents. Un bémol : le net grand public n’existait pas dans les années 80 clin d'œil

    Répondre à Nico

  • ITI

    • 18 novembre 2011

    Avant toutes choses, merci pour ce sujet passionnant.
    Je m’étonne, accessibilité parlant, du fait que personne ne s’inquiète d’enrichir ou de personnaliser son outil de correction/assistance orthographique afin d’arriver à quelque chose de plus lisible que ce qui est proposé par défaut (merci MS, mais le correcteur installé dans Mozilla fait parfois bien mieux). Dans le meilleur des cas, l’utilisateur/rédacteur ajoute quelques mots au dictionnaire, mais ne se plaint pas de ne pas pouvoir compléter l’outil de correction grammatical ou les manques typographiques.
    Finalement, c’est la faute aux moutons qui ne savent pas écrire... clin d'œil

    Répondre à ITI

    • 25 novembre 2011
    • en réponse à ITI

    Je pense que l’habitude de ne pas employer de majuscules accentuées est tout simplement le résultat d’une incurie typographique traditionnelle et séculaire, héritée du monde de l’imprimerie.

    Répondre à Yves T.

    • 25 novembre 2011
    • en réponse à Yves T.

    Je me demande si ça vient du monde de l’imprimerie ou de celui plus large de la dactylographie (machines à écrire, etc.) qui a par la suite conditionné l’enseignement de la frappe (sur l’air de « ne vous fatiguez pas à mettre des accents, ça n’existe pas »).

    Les dactylos sont passées de la machine à écrire à l’ordinateur, qui permettait quant à lui à peu de frais de mettre des accents, et l’enseignement n’a pas suivi.

    Répondre à Stéphane

    • 6 décembre 2011

    Ecrire correctement avec un clavier PC demande beaucoup de bonne volonté ! Ca m’arrache la tronche mais je n’ai toujours pas trouvé comment faire un C cédille majuscule ! alt+128 ? nan mais... sérieux ?

    Quand j’ai du respect pour mon lecteur, quand j’ai le courage, j’ouvre un éditeur SPIP, n’importe lequel, pour y saisir mon texte afin de pouvoir le typographier correctement. Si, je te jure.
    D’ailleurs, tu devrais activer la barre typo sur ton site public, ça nous aiderait sourire

    Je vais essayer vos bidouilles.

    Merci infiniment pour ce billet !

    Répondre à tetue

    • 6 décembre 2011
    • en réponse à tetue

    Alt+128 ou installe le clavier de psydk mentionné plus haut...

    Je typographie tous mes articles correctement sans effort avec LibreOffice qui met les majuscules que j’oublierais à ma place de toute façon.

    Activer la barre typo, ouais, un de ces jours, quand je me dépatouillerai des options de plus en plus cryptiques de troll-j’arrête-là-je-vieillis-mal.

    Répondre à Stéphane

    • 9 décembre 2011

    Je ne suis pas certain de ce que j’avance mais il me semble que les capitales scriptes (celles que l’on apprend à faire en CP) ne prennent pas d’accent.

    L’extrapolation est rapidement faite et on croit donc, à tort, que les accents ne se pratiquent pas non plus sur les capitales d’imprimerie. Les claviers PC viennent renforcer cette croyance en ne proposant pas de raccourci dédié.

    Il faudrait vérifier mais ça me semble être un bon début d’explication.

    Répondre à Kaelig

    • 10 décembre 2011

    On en parlait ici : http://blog.loriskumo.com/2011/11/petit-guide-typographique-de-base/

    Je reprends mon petit paragraphe, extrait du lexique des règles typographiques [...] : "En français, l’accent a pleine valeur orthographique. Son absence ralentit la lecture et fait hésiter sur la prononciation, sur le sens même de nombreux mots. Aussi convient-il de s’opposer à la tendance qui, sous prétexte de modernisme, en fait par économie de composition, prône la suppression des accents sur les majuscules."

    Ce qui est étonnant, c’est qu’en Suisse romand, la règle n’est pas la même. Je cite l’article : "On n’accentue pas une majuscule, en revanche, un mot en capitale doit être accentué."

    Répondre à charleslp

    • 11 décembre 2011

    Hop, je me permets juste d’ajouter la source de la précédente citation : Accentuation des majuscules (Questions de langue, Académie française).

    Répondre à Sébastien Delorme

  • Pour être tout à fait précis, la source c’est ceci : http://www.amazon.fr/Lexique-r%C3%A8gles-typographiques-lImprimerie-Nationale/dp/2743304820

    Répondre à charleslp

    • 15 mars 2013

    Je me pose une question chipoteuse…

    Le défaut d’accentuation peut être vraiment gênant pour les incompréhensions qu’il occasionne. Pour autant, je n’arrive pas à le situer : quel critère, de quel référentiel d’accessibilité, recouvre ça ? Est-ce considéré comme bloquant (A ou AA) ? ou comme une mélioratif (AAA) ?

    Répondre à tetue

    • 15 mars 2013

    tetue : Hé bien aucune idée, dis donc. Jolie colle !

    Répondre à Stéphane

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile