En réponse à : Emmanuel

Moi aussi l’écrit a souvent ma préférence, finalement. Parce qu’à l’écrit il est impossible de parler « par-dessus » l’autre, de lui couper la parole. Ce sont des points qui me sont difficiles à vivre à vrai dire et auxquels j’accorde beaucoup d’importance. Il s’agit de la qualité d’écoute tout bêtement, davantage « forcée » à l’écrit.
Et puis le plaisir de choisir les mots aussi, qui, à l’oral, plus rapide, n’est pas toujours évident.

7 septembre 16:04
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.