nota-bene.org > 36 15 ma vie > Les trucs qui me rendent heureux

Les trucs qui me rendent heureux

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 31 janvier 2015

URL courte : http://nota-bene.org/1026

7 commentaires

Tout va bien. Enfin, tant qu’on n’est pas morts, c’est qu’on est vivants. Enfin, je me comprends.

Tellement souvent j’entends des gens se plaindre de la météo. Et moi je m’en fous. Mais d’une force. La pluie ? Signe de fécondité de la terre. La neige ? Super, c’est beau. Sauf quand je dois conduire, et là je gueule. Y’a pas marqué Matthieu Ricard quand même, hein ? Enfin bref, la météo ne m’indiffère pas, mais je me régale assez souvent de la variété qu’elle offre dans la zone tempérée du globe que j’habite.

Je lisais Candice, Being More Positive

I’ve been working on being more positive, therefore less negative.

Oui, ça paraît une lapalissade, mais j’aime l’idée qu’elle développe dans son article : faire une liste des choses qui vous rendent heureux, et vous y référer quand ça ne va pas pour choisir de faire une de ces choses.

Et moi alors, j’aime quoi ?

  • Faire des bisous dans le cou de ma chérie. C’est délicat parce qu’il faudrait toujours l’avoir sous la main. À réfléchir.
  • Faire des petits trucs sans importance pour le monde avec les enfants. Par exemple ce soir, bacon and eggs, fabrication ludique et dégustation comme un repas de fête (une pensée pour le corned beef de Desproges).
  • Inspirer très profondément et regarder dans le flou, dans le vert du jardin (ou ce qu’il en reste en ce milieu d’hiver).
  • Repérer les personnes nocives et m’en éloigner pour me protéger (avant que tu ne me le demandes : oui, ça fait réellement une différence sur ton moral).
  • Faire une pile des prochains livres à lire. Ça c’est radical. Décourageant en même temps, mais radical. C’est comme un deuxième passage de Père Noël.
  • Aller lire quelques trucs sur le site des gens intelligents qui écrivent gratuitement (tu veux des adresses ?). Je n’en « tire rien » en termes professionnels, et je passe déjà bien trop de temps devant un écran, mais c’est comme des bonbons de l’esprit. Lire gratuitement des choses écrites sans autre enjeu que de les écrire (ou, peut-être, de temps en temps, qu’il s’agit de catharsis ou de déversoir, mais on publie tout de même à chaque fois avec l’espoir secret d’être lu, même en sachant qu’on « n’apporte » rien).
  • Manger un carré de chocolat.
  • Sourire à un chien dans la rue. Les chiens sourient avec leurs propres manières (arrête de rire, je t’ai vu).
  • Prendre des photos à la dérobée de ma tribu.
  • Boire un verre de Saumur blanc.
  • Ne pas plier du linge ce soir (et le cacher demain pour les visiteurs).
  • M’allonger sur le tapis d’exercice (ça doit bien avoir un nom, ce truc), faire quelques mouvements de kiné pour décoincer le dos. Savourer le moment où je me sens tout plat contre le sol, ne pas me presser de me relever.
  • Suçoter une petite pastille à l’anis. Sourire en coin en pensant à ceux qui vont croire que je viens de me faire un Pastis.
  • Corriger des fautes d’orthographe sur Wikipédia (moi qui traite Vincent de pervers avec son obsession de la typo, hein ?)
  • Rêver éveillé à mon site qui ne sert à rien, à une hypothétique énième refonte, à une réorganisation complète des contenus. Et puis (suprême délice) ne rien en faire.

Il y en a plein d’autres, j’en suis sûr.


Commentaires

    • 1er février 2015

    Aller courir à la tombée de la nuit

    Voir les montagnes resplendissantes dans le crépuscule
    Le vent, la grêle, le chemin tracé par la neige, les ajoncs griffus

    Se sentir vivant

    Se dire finalement que ces chaussures de trail en gore-tex qui ont coûté un bras, c’était une bonne idée.

    Répondre à raphaël Y.

    • 1er février 2015

    Raphaël : Merci. sourire

    Dis donc mais je déduis de nonrien.eu que tu n’es plus en région parisienne ?

    Répondre à Stéphane

    • 2 février 2015

    * sentir le frais de l’air qui entre dans mes narines
    * respirer l’odeur de mes enfants
    * constater que j’ai PLEIN de livres à lire (dont deux Nabokov)
    * faire rire mon amoureux très fort

    Répondre à Sacrip’Anne

    • 3 février 2015

    Sacrip’Anne : Ah oui aussi, oui.

    Répondre à Stéphane

    • 5 février 2015

    Oui, j’ai déménagé au pays basque au mois de septembre dernier. Je fais des allers et retours sur Paris pour le boulot.

    Répondre à Raphaël Y.

    • 18 février 2015

    * boire un diabolo citror (pas citron) — encore mieux si c’est avec Romain sourire
    * marcher dans le paysage et ralentir le temps (randonner, quoi)
    * me régaler d’un met et m’en souvenir longtemps après
    * faire des bisous, des guilis et des câlins — avec mon chat ou mon amoureux ou qui veut (mais pas tous en même temps)
    * entendre la pluie sur la toile de tente <3
    * lire un bon bouquin, et ralentir, pour ne pas le finir trop vite
    * sourire au soleil qui tombe par la fenêtre sur le parquet
    * recevoir une carte postale
    * écrire, tiens, wé, j’aime bien…

    et tant d’autres choses !

    (merci pour cette liste et bisous)

    Répondre à tetue

    • 2 mars 2015

    (arrête de rire, je t’ai vu)
    Pardon, j’ai ri.
    Ta liste est jolie. J’aime tes billets.

    bisous

    Répondre à cyberbaloo

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile