Métro

C’est un ancien panneau « Métro » en majuscules, d’où part un fil électrique. Une faible lampe éclaire par-derrière le texte blanc sur fond rouge, entouré d’un boîtier vert, le tout sur un mur de briques qui ont un jour été blanches, qui sont maintenant grise, noires, tachées.

Elles ont vécu et racontent en creux la pollution parisienne.