En réponse à : Nicolas Hoizey

Excellent article effectivement !
Mes oreilles sont grandes amatrices du Daft Punk de la première heure, avant même « Homework », mais je ne m’était jamais posé de questions (je m’en pose trop rarement, côté musique) sur leur trajectoire, leurs influences, et surtout sur ce qui fait effectivement de RAM un album en dessous du lot et trop hétérogène.
Peut-être effectivement Pharell Williams les a-t-il aidés à sortir du trou où ils s’enfonçaient.
Mais peut-être aussi a-t-il bien profiter de « Get Lucky » pour devenir plus connu du grand public (dont moi) et pouvoir sortir ce « Happy », que j’aime (...)

1er septembre 09:46
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.