En réponse à : Tristan

Stéphane : Mais le Tristan, c’est moi ? Si oui, quel article alors ?
Même s’il s’agit d’un homonyme, je pense que — dans une certaine mesure — le bonheur est un choix. Mais attention, tout le monde ne sais pas que c’en est un, et trop peu de gens savent comment s’y prendre pour le faire émerger et le cultiver. Et je suis aussi d’accord que l’aspect génétique nous donne une marge de manœuvre plus ou moins étroite suivant les individus et leur héritage génétique.
Bon, il faut que j’écrive un billet, quoi. Et peut-être que cette fois-là, je serais bien le Tristan dont tu parles 🙂
-- Tristan (ze one 😉 (...)

25 mai 16:47
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.