Now

Là où j’en suis en ce moment.

Quelqu’un a lancé l’idée de faire une page « Now ». L’idée c’est de dire où on en est, à un moment particulier. Tentons l’exercice (source : Nownownow — merci David !).

And yes sorry, it’s in French despite its English title. There should be a French equivalent, like Maintenant, but hey. One day at a time.

9 février

Je viens de mettre le site de mariage de mon frère. C’est rigolo, ça fait plusieurs années que je n’avais pas fait d’inté web « pour du vrai ».
(Au moins ce client-là fournit-il les contenus avant la mise en ligne, c’est rare dans le vrai monde.)
J’ai même fait du PHP, qui comme d’habitude fera rire les professionnels !

Ça m’a donné envie de finir la refonte qu’ici je traîne depuis 6 mois.

La cure annuelle de magnésium + vitamine B6 est vitale et me sort du trou, cette fois encore.

J’organise vaguement les vacances d’avril pour mes enfants et moi. Ça va être bien. (Payer en ligne sans téléphone et une obligation de certifier les paiements via l’application installée sur le téléphone, la sinécure. Une pensée pour Jean-Noël qui doit galérer de plus en plus souvent.)

Et puis les vacances de février qui approchent à grand pas ; et puis peut-être l’arrivée d’un chat, le comité est encore en train de délibérer.

21 janvier

Je viens de donner à une caisse de grève l’argent que l’État, dans sa mansuétude, a allégé de mes impôts. Dans un moment où l’éducation est en crise, l’hôpital encore plus, où les aides sociales (chômage, retraite, etc.) sont de moins en moins bien portées par l’État, notre gouvernement a cru bon de faire de la démagogie par l’égoïsme. Alors cadeau, je préfère que cet argent serve à des gens. Qui n’a jamais vu ce que coûtent les soins médicaux ou l’enseignement de qualité, ou le chômage, me jette la première pierre. Pas le temps d’écrire plus longuement, mais voilà.

Par ailleurs c’est l’hiver, et j’ai un joli bonnet fourré.

Je n’ai pas pris l’avion depuis mon manifeste, j’ai réduit drastiquement ma consommation de viande, et ma nourriture se compose d’environ 50% de bio. C’est un bon début en trois mois.

Et hier soir j’ai travaillé sur le site du mariage prochain de mon petit frère. Réjouissances et agapes à venir.

Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.