Le Jour du Bonnet Bleu

Nous autres qui « faisons du web » depuis quelques années, nous nous rappelons périodiquement que nous nous sommes beaucoup battus pour les standards. (Puisqu’on parle d’années, je viens de réaliser que j’ai fermé mon premier site en juin 1996, c’est fou quand même, non ?)

Les standards, vous savez, c’est ce truc qui permet qu’un site s’affiche sur plein de navigateurs différents. Mais en fait on dit « agents utilisateurs » (user agents) parce que votre site est aussi lu par des robots (les moteurs de recherche par exemple) et traduit par des outils (par exemple pour lire votre article plus tard quand on aura le temps).

Pour célébrer les standards et se rappeler tous les ans qu’ils existent, autant que pour les signaler aux nouveaux, il y a eu un jour l’idée de faire figurer sur les avatars un bonnet bleu, en référence au bouquin de Jeffrey Zeldman, Designing With Web Standards, l’un des bouquins les plus importants à avoir ouvert la voie à ce qui est maintenant souvent une évidence.

Cependant :

Mainly, though, Blue Beanie Day is receding from view because our industry as a whole thinks less and less about accessibility (not that we ever had an A game on the subject), and talks less and less about progressive enhancement, preferring to chase the ephemeral goal posts of over-engineered solutions to non-problems. [1]

C’est malheureusement vrai. On a un bon travail d’amélioration, marginal, à un certain nombre d’endroits, mais chaque nouvelle innovation, chaque nouveau truc top-sexy-UX-du-futur laisse sur le carreau de plus en plus de gens.

Insérez ici une ou deux notes sur l’illectronisme et l’inclusion, mais Véronique en parle mille fois mieux que moi (youtube). Ce sont les deux gros vrais sujets qui vont nous exploser à la figure, et une grosse partie de la population va souffrir de la digitalisation à tout crin.

Cependant, parce qu’il est américain, Jeffrey Zeldman conclut sur une note positive :

To you, the true believers, whether you knew about/celebrated Blue Beanie Day or not, I give thanks.

Thanks for showing up every day to try to make the web a little better. Thanks for your optimism, especially when it gets harder to stay positive. You make an inclusive web possible. [2]

Je ne peux que me joindre à lui. Merci à tous ceux qui rendent ça encore possible, qui y croient encore.

Notes

[1Traduction rapide par mes soins : Le Blue Beanie Day disparaît progressivement parce que notre industrie dans son ensemble pense de moins en moins à l’accessibilité (non pas qu’on ait jamais vraiment mis ce sujet sur un piédestal), et parle de moins en moins d’amélioration progressive, préférant partir à la chasse aux chimères avec des solutions trop complexes à des problèmes inexistants.

[2À vous, ceux qui y croient, que vous connaissiez/célébriez le Jour du Bonnet Bleu ou pas, je dis merci. Merci d’être là tous les jours pour essayer de rendre le Web un peu meilleur. Merci pour votre optimisme, en particulier quand ça devient plus dur de rester positifs. Vous rendez un Web inclusif possible.

Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.