En réponse à : Pierre

La longue litanie des "tu n’as pas le droit de" est glaçante.
Je me demande à quel point JavaScript est responsable de tout ça. L’obsession d’avoir du dynamique à tout prix, l’obsession des "One Page Apps" pousse les équipes de développement à tout faire à grandes plâtrées de frameworks JavaScript du moment. Pourtant, quand je lis la liste des "tu n’as pas droit", j’ai l’impression qu’une grande partie de ces sites Web pourraient très bien être faits sans JavaScript, ou bien avec du JavaScript qui peut être désactivé (accéder aux notes de son enfants, est-ce que ça nécessite franchement React et compagnie (...)

1er juin 04:12
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.