En réponse à : Boris

Stéphane : je trouve que c’est aussi une belle manifestation physique de la résilience. Nous sommes belles et beaux de nos fêlures, mais chaque nouvel accident peut nous laisser brisé·e·s à jamais.

11 juillet 16:45
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.