En réponse à : Matthieu

J’ai connu ça, le désespoir, il y a longtemps.
Chaque jour je fais ce qu’il faut pour ne plus jamais revivre ça. Une personne était là au bon moment. Un ami proche.
Aujourd’hui, ceux qui me connaissent vraiment savent que mon téléphone reste allumé même la nuit s’ils en ont besoin. Je ne sais que trop le bien que ça fait d’avoir quelqu’un à qui parler dans les mauvais moments.

24 septembre 2013 11:57
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.