En réponse à : Chantereine

L’arrivée du numérique mets en péril la pérennité de l’argentique, et c’est sans doute pour cela que ceux qui adorent l’argentique n’apprécient pas le numérique.
Pour ma part, j’adore l’informatique. Mes premières photos ont été numérisées en 1997, et j’ai abandonné le laboratoire à cette même date pour des questions de temps : un bon résultat obtenu au laboratoire, c’est beaucoup plus de temps à passer que devant un logiciel ayant derrière lui une bonne imprimante.
Tout naturellement, je suis donc passé en 2005 au numérique complet (je parle de la prise de vue). Et je viens, en 2007, de « passer à l’argentique (...)

20 août 2008 18:10
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.