En réponse à : Odin

Je te croise moi-aussi régulièrement, quelque part entre Fats Waller et la miss Amos.
Et pour ce qui est de la nostalgie, une fin, c’est aussi et surtout un début. Simple question d’angle de vue.
C’est en tout cas ce que je me répète quand les souvenirs se font trop présents.
A bientôt mon ami.
Odin.

6 février 2006 03:04
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.