En réponse à : odin

Il m’était arrivé un truc un peu similaire, l’amour éperdu en moins : J’ai rencontré une alsacienne lors de vacances à Bénodet. Sandrine. On était jeunes tous les deux (j’avais 15 ans et elle devait tourner autour de 13) et on a gardé contact par courrier après cet agréable séjour sous la pluie. On a gardé contact pendant plusieurs années !
Le temps faisant son office, les courriers se sont espacés, chacun étant je pense occupé à construire sa vie. Mais un de mes neurones gardait vive la flamme du souvenir. Et de temps à autre, je parcourais la Toile afin de la retrouver.
Maintenant, il est facile de (...)

3 décembre 2005 16:38
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.