En réponse à : Stéphane

Tiens ça me rappelle une anecdote : il y a quelques mois, j’expliquais à Delphine et Jean-François tout ce qui me passionnait dans ce projet, et un coup de sémiotique par-ci, de typographie par-là.
C’était un moment très riche. Rentré chez moi, je me suis dit que je devrais noter telle ou telle idée devenue évidente. Et là, le trou. J’ai pensé au dictaphone toujours à portée de mains dans mon sac et je m’en suis voulu.

2 février 2012 11:53
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.