En réponse à : tetue

Mets un calepin — en papier — dans ton sac et perds-toi. Échoue dans un rade — j’ai bien dit un rade, pas au café de Flore — vole cet instant à la vie, pas nécessairement longtemps, fais comme si tu n’y pensais pas et laisse le crayon courir sur le papier. Ne te relis pas. Retourne à la vie. Laisse dormir. Puis recommence. Accumule. Plus tard, seulement plus tard, relis. Corrige, biffe et jette. Ne garde que l’évidence.

22 juin 2011 15:17
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.