En réponse à : James

Ils ne savent pas ce qu’ils manquent...
Si, ils savent, parce que le plus souvent, c’est une posture.
Il y a d’abord la provocation naturelle. Une manière de faire comme Brel quand il chante "Les Bourgeois". On dit assez fort ce que le "bourgeois", parce que c’est ainsi que l’acheteur de livre est catalogué dans mon exemple, prendra le propos comme une claque, ou une paire de fesse impudiquement exhibée. C’est conscient ou pas, mais c’est leur manière de s’affirmer. Je l’ai fait. Parce qu’il ne faut pas se leurrer, bien qu’affichant, avec ostentation, leur dégout du livre, ils lisent. Sans doute pas (...)

11 décembre 2009 21:39
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.