En réponse à : Stéphane

Bouh c’est triste.
Meuh non c’est pas triste : Paris Web c’est 9 personnes dans l’équipe. J’ai un pincement évidemment parce que j’y mets beaucoup de moi (donc il y a le côté « c’est mon bébé ») mais la bande y met énormément du sien aussi. Et comme l’année dernière on avait presque tout fait à trois, il n’y a aucune raison que ça s’arrête là.
Mais bien sûr que ça va me manquer. C’est très galvanisant, une expérience comme celle-ci, avec une bande comme celle-là.
Quant à la bande dessinée, il y a déjà plein d’archives pour te faire les dents. L’observateur attentif constatera que les chroniques se sont raréfiées au (...)

2 novembre 2007 13:16
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.