En réponse à : Stéphane

On doit donc parler de la même chose, Julien, non ?
J’ai une tendresse particulière pour Kurt Busiek, depuis les temps immémoriaux où j’ai traduit un Astro City. Sans compter son Marvels qui est un chef-d’oeuvre, évidemment : avec un dessinateur de cette trempe (Alex Ross), c’est le moins qu’on attendait.

6 mars 2007 09:52
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.