En réponse à : Stéphane

Emmanuel : Je te rejoins sur la douleur et sur la pauvreté en tout.
Mais là je parlais bien de quelqu’un qui a, comme disent nos parents, « tout pour être heureux. »

4 janvier 2016 21:58
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.