En réponse à : tetue

Comme toi, je me défie de l’immatériel (le jour où l’on perd le disque dur, ça fait mal) mais aussi de l’accumulation. Je me suis fixée une limite, celle de la capacité de stockage de mes étagères, volontairement pas gigantesques : dès qu’elles débordent, je revends, je donne.

9 octobre 2015 11:23
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.