En réponse à : Stéphane

Emmanuel :
Pour moi ce n’est pas en lien avec une quelconque « iconolâtrie » comme tu dis. Pourquoi donc faudrait-il que tout soit jetable jusqu’aux livres mêmes d’ailleurs ? Ce qui est peut-être un sujet encore différent.
Oui oui, sujet différent.
Je viens d’une famille pas très riche mais très attachée à l’enrichissement par les livres ; naturellement ça a fini par devenir un genre de fétichisme (d’où mon « iconolâtrie ») dont j’essaie de me défaire. Autrement dit : le problème chez nous n’est pas d’avoir rendu les livres jetables, c’est de les avoir sacralisés. (À tel point même qu’on a du mal à se (...)

4 septembre 2015 09:37
Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.