nota-bene.org > Français > Violence dans un sens, violence dans l’autre

Violence dans un sens, violence dans l’autre

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 18 janvier 2017

URL courte : http://nota-bene.org/1179

0 commentaire

On s’indigne d’une gifle dans notre belle république parce qu’elle touche un homme politique, représentant de l’état.

Où sont ces mêmes gens qui s’indignent quand les journalistes indépendants publient des images qui montrent explicitement l’abus de pouvoir des représentants de l’état ?

Bonjour. Lire toute cette indignation pour une gifle me fatigue vraiment : articles, éditos, tweets, ... Wahhh vous découvrez la violence

OneRadex, 18 janvier 2017 (1)

Le jour où des CRS ont frappé des hommes menottes à terre sur la Place de la RÉPUBLIQUE. Où était la République ?

OneRadex, 18 janvier 2017 (2)

Cette vidéo a été vue des millions de fois dans le monde et diffusé dans plus de 10 pays. Où étiez vous ?

OneRadex, 18 janvier 2017 (3)

Ces gens sont aux ordres, certes. Mais je n’imagine pas qu’on leur ait donné comme ordre de serrer le gosier d’une femme dans la rue, ou de mettre des pains à des mecs allongés par terre et menottés. Ah tiens, ils n’ont pas de matricule, on ne peut donc pas les retrouver et faire peser sur eux la faute professionnelle. C’est bien commode, cet anonymat.

Et moi je suis fils de flic, et j’aime mon père et j’ai du respect pour sa profession, alors n’allez pas primitivement m’accuser de détester les flics avant de me cracher à la figure, hein.

Mais quand même, il y a sacrément un problème de deux poids, deux mesures.


Commentaires

(Commentaires fermés pour cet article)
Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile