Victimes de notre nature

Je me promenais sur Flickr à l’heure du café du matin et je suis tombé sur encore une belle photo d’OnoLulu, qui m’a fait penser que nous avons beau jouer les gens cultivés, au fond on reste des animaux dotés d’hormones. La tension sexuelle est presque toujours présente, nous reproduire reste notre but premier, à fleur de peau.

Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.