nota-bene.org > 36 15 ma vie > Tard

Tard

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 2 janvier 2016

URL courte : http://nota-bene.org/1101

1 commentaire

Première nuit de l’année.

J’écris, dans le silence d’une maison qui dort, un de ces soirs où l’on se sent seul —alors que justement non puisque ma tribu y dort—, et qu’on ne veut pas aller se coucher, et qu’on lit les blogs des copains sur le web.

Ce même web dont je prétends souvent qu’il abolit les distances alors qu’on est si souvent loin de tout le monde pour de bon.

À l’autre bout de ce monde qui n’a pas de bout vu qu’il est sphérique, une pensée pour des copains enceintes de leur premier enfant ; ça ne saurait plus tarder maintenant.

Là, tout de suite, boire une bière fraîche et sucrée, une Despé, avec ces gens.

Pour la énième fois caresser l’idée d’un autre blog, sous nom de plume, libre de dire ce que je veux, en n’existant à cet autre endroit que comme cette autre personne. Retrouver la liberté de blogger quand on ne me connaissait pas, comme il y a quinze ans.

Ou reprendre un journal jamais totalement abandonné, noircir du papier que personne, pas même moi, ne relirait.

Faute de mieux, dans quelques heures publier un premier « Petit bonheur » de 2016.

Aller lire, et puis fatalement dormir à un moment.


Commentaires

    • 2 janvier 2016

    C’est un texte bien beau, et reposant. Vraiment reposant, ce n’est pas une métaphore, à le lire je me sens… mieux. Merci !

    Répondre à Lamecarlate

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile