Replying to: Emmanuel

Et moi aussi je commente en français, mon anglais parlé-écrit s’évanouissant petit à petit à mon grand regret.
Être dans le flux, l’énergie, la « pochade », plus que dans la réflexion, l’auto-critique, l’auto-censure aussi. Je me prends souvent à trop réfléchir mes idées, mes mots, et du coup rien n’en sort, ou très mal, à en devenir laborieux pour le lecteur. Lorsque je réussi en revanche, je le sens, c’est comme une bonne photographie, j’y retrouve l’énergie plusieurs mois ou années après.
Ton billet rejoint ce qu’a écrit Thierry Crouzet sur la « send generation » ; j’en parle ici (...)

16 November 2014 15:29
Who are you?
Your post

To create paragraphs, simply leave blank lines. All outgoing links will feature an attribute rel="nofollow". Please do not spam.