nota-bene.org > Sur le web > Qualité web : on commence juste

Qualité web : on commence juste

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 19 avril 2007

URL courte : http://nota-bene.org/155

2 commentaires

Un constat de l’état du web d’aujourd’hui. Tout reste encore à faire.

François me soufflait dans l'oreillette hier l'extrait suivant d'un article de Jeffrey Zeldman, Where are the Women? Where are the Links? :

Information architecture. Usability. Accessibility. Web standards. If you don't know about these things, stop designing websites until you have learned. Competence in graphic design is merely a baseline; it does not qualify you to create user experiences for the web.

Every time I think I can stop talking about these obvious, simple truths, some crazy bad 90s style train wreck hits me headlong and makes me weep anew.

Traduction approximative :

Architecture informationnelle. Ergonomie. Accessibilité. Standards du web. Si vous ne connaissez pas ces concepts, arrêtez de faire du design web le temps d'apprendre. Être très bon en design graphique n'est que le minimum requis ; ça ne suffit pas à faire de vous un spécialiste en expérience utilisateur sur le web.

Chaque fois que je crois pouvoir arrêter de parler de ces vérités simples et évidentes, un train du plus pur style 1990 lancé à toute vapeur me frappe en pleine face et me fait à nouveau verser de chaudes larmes.

Ça rejoint ce que disait Laurent Gloaguen au sortir de Paris Web 2006 :

[R]animer une flamme complètement éteinte chez moi, celle des standards, de l'accessibilité, des bonnes pratiques du Web, et de l'intérêt de les diffuser. Je vis dans une petite bulle, bulle que j'ai créé autour de moi, je dirige un petit service Web qui ne fait que ça, je ne rencontre des gens qui ne font que ça... dans mon esprit, les standards, ça me paraît tellement être un acquis, c'est tellement naturel, que je ne me pose plus de questions. Quoi, les standards, encore ? Le sujet me paraissait tellement rabâché et usé...

Nous ne pouvons pas, pour reprendre l'expression de Laurent, nous arrêter au milieu du gué. C'est pour ça qu'existe Paris Web, c'est pour ça que je me bats tous les jours au travail. Nous ne sommes qu'au tout début de la prise de conscience —et encore, pour une grande proportion des métiers du web (tant techniques que décisionnels), la sensibilisation n'a même pas encore été faite. Nous ne sommes pas près de poser notre bâton de pèlerin.


Commentaires

    • 19 avril 2007

    Ce billet de Zeldman m’a également interpellé. Le message des standards Web, de l’interopérabilité et de l’accessibilité n’aurait donc pas véritablement franchi le cercle des initiés — et ce, pas seulement en France, comme je me complais trop souvent à le dire.

    Prêcher la bonne parole demeure un exercice un peu ardu mais je ne manque jamais de le faire chaque fois que l’occasion se présente... Il faut que les entreprises (et leurs DSI) soient davantage exigeantes vis-à-vis des solutions Web qu’elles achètent — peu importe la plate-forme de développement utilisée en définitive, du moment que la syntaxe des pages délivrées soit conforme, que l’ergonomie soit au rendez-vous et que l’on puisse accéder à un service ou une information de qualité.

    Les initiatives @media et Paris Web vont dans ce sens, j’imagine...

    Répondre à Michaël Guitton

    • 19 avril 2007

    J’observe autour de moi que les standards gagnent du terrain jour après jour. On voit de plus en plus de sites mis en page par CSS, voire même valides.

    Le problème est que ces sites sont rarement de meilleure qualité que ceux qui étaient produits avant. Beaucoup de monde utilise les standards (normes) parce qu’il faut le faire, parce que c’est à la mode, mais peu comprennent le pourquoi du comment.

    A force d’insister sur les moyens, on a peut-être perdu de vue le but ? Ou peut-être n’est-ce qu’une étape ?

    Répondre à Lanza

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile