nota-bene.org > Réflexions > Poème indigeste

Poème indigeste

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 15 juin 2006

URL courte : http://nota-bene.org/668

1 commentaire

Le poète cherchait sa rime, mais en vain,
Et tous les jours le pauvret s’échinait sans fin.
Las, il n’était pas né pour les alexandrins,
Le pauvre s’en lamentait, du soir au matin.

Il avait péniblement produit un seul vers,
Ne vous moquez pas, la charge serait amère.
Notre artiste était bien marri de ce revers,
Et chaque jour pleurait son vers solitaire.


Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile