nota-bene.org > Sur le web > Paris Web 2011 a besoin de vous

Paris Web 2011 a besoin de vous

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 10 mai 2011

URL courte : http://nota-bene.org/427

1 commentaire

Mots-clés (tags)

Tiens, déjà l’appel à orateurs de Paris Web 2011.

Comme chaque année, Paris Web 2011 sera bien. Très bien. Super chouette, même, sans doute.

Je dis ça d’autant plus gaillardement que je ne fais plus partie du staff, vous ne pourrez donc pas m’accuser d’immodestie sourire

En tout cas il serait bien, pour ceux qui passent sur ce site mais qui ne savaient pas que l’appel a orateurs a été lancé, que vous soyez au courant : l’appel à orateurs a été lancé [1].

Vous pouvez proposer des conférences (50 minutes), des mini-conférences (15 minutes), des ateliers (1 heure 30, négociable [2]).

Le thème de cette année c’est KISS. Pas le groupe de rock, hein.

On vous parle bien ici de la notion de « faire simple », alors que le web n’a jamais été autant une cible mouvante avec l’émergence forte des nouvelles interfaces (tablettes, smartphones) et de nouveaux usages (mobilité, géolocalisation), sans compter tous les enrichissements graphiques natifs que les navigateurs intègrent (CSS3, vidéo, etc.). Enfin c’est mon avis et je le partage.

Toutes les informations sur l’appel à orateurs sur le site de Paris Web 2011

Ah et puis accessoirement ce sera du 13 au 15 octobre.

Au passage Jeremy Keith nous apprend le mot FOMO, « peur de manquer quelque chose ».

Don’t get me wrong—I think the line-ups look great. But that’s just the problem. I know I’m going to have make some very hard choices when two excellent speakers are on at exactly the same time. It’s a guarantee that I’ll have strong feelings of FOMO.

Personally, I’d rather not have to make those decisions. That’s one of the reasons why I really like the single-track format of dConstruct and An Event Apart. I think that the playlist-like curated single-day line-up of events like Build and New Adventures In Web Design really contributes to their special atmosphere.

The single-track single-day format works especially well for tightly-focused conferences like the JavaScriptastic Full Frontal.

C’est un risque inévitable avec un événement aussi riche que Paris Web. Mais les vidéos sont là pour ça, en même temps.

Moi je vois toujours Paris Web comme une fête, où je rencontre plein de gens passionnants, et où je retrouve plein, plein de copains-copines qui rendent le web meilleur. Et la vie aussi [3].

Bref, vivement octobre. N’oubliez pas de proposer des sujets !


Notes

[1Je visais une carrière de journaliste, et la face de l’information a failli être bouleversée, mais non, à la place j’ai fait mangeur-de-clowns-au-petit-déjeuner.

[2L’idée étant que si votre sujet s’y prête, une double session pourra être organisée après concertation avec l’équipe d’organisation. Le numéro de ma banque en Suisse est disponible sur demande.

[3Insérer ici un solo de guitare sèche de Francis Cabrel.


Commentaires

    • 10 mai 2011

    J’aurais pu répondre à cet appel, mais je préfère pour cette fois-ci, si c’est possible, y participer malgré ma surdité.
    L’an prochain, peut-être sourire

    Répondre à cyberbaloo

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile