Noyés sous les pourquoi

Notre fille est entrée dans l’âge des « pourquoi » en rafale. Expérimentons une méthode d’inversion : le questionneur devient le questionné, seule solution pour s’en sortir !

Notre fille est entrée dans l’âge des « pourquoi » en rafale.

— Papa pourquoi tu vas travailler ?
— Parce qu’il faut gagner de l’argent pour acheter à manger.
— Pourquoi il faut acheter à manger ?
— Parce que... tu aimes bien manger, toi ?
— Oh ouiiii.

Voilà, j’ai enfin réussi à tarir une salve de pourquoi : il faut retourner les questions, devenir celui qui interroge, et trouver une question qui appelle une réponse sans suite. Diaboliquement efficace pour ne pas rater le RER !

Commentaires

  • tilly (23 mai 2007)

    Plus facile a dire qu’a faire, tu verras, elles grandissent vite les petites malines clin d'œil

    Se souvenir aussi qu’elles sont tres fortes pour la methode de detournement, comme le montrait une delicieuse pub pour du lait :

    - dis papa, c’est quoi cette bouteille de lait ?
    - ...
    - dis papa , C’EST QUOI CETTE BOUTEILLE DE LAIT ?
    - ...
    - dis papa, comment on fait les bebes ?
    - oui alors, cette bouteille de lait...

    Profite de ta petite victoire d’aujourd’hui, tu ne l’y reprendra peut-etre pas souvent... clin d'œil

    Répondre à tilly

  • Lanza (24 mai 2007)

    J’avais lu quelque part, un obscur bouquin de SF, qu’il ne fallait pas répondre par "parce que", mais par "pour que" :

    - Pourquoi tu travailles ?
    - Pour acheter à manger.

    Je n’ai pas encore pu éprouver le système, mes filles on plutôt tendance à demander "c’est quoi" plutôt que "pourquoi".

    Je suppose que ça ne va pas tarder.

    Répondre à Lanza

  • Stéphane (24 mai 2007, en réponse à tilly)

    Profite de ta petite victoire d’aujourd’hui, tu ne l’y reprendra peut-etre pas souvent... clin d'œil

    Hi hi hi, on verra bien !

    Répondre à Stéphane

  • Stéphane (24 mai 2007, en réponse à Lanza)

    Je suppose que ça ne va pas tarder.

    Ah oui, tu vas voir.

    Au fond ce n’est pas désagréable, c’est plus rigolo qu’autre chose !

    Répondre à Stéphane

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.