nota-bene.org > 36 15 ma vie > Non, ça ne va pas

Non, ça ne va pas

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 5 mai 2009

URL courte : http://nota-bene.org/321

10 commentaires

Les copains, gentils, me demandent tous si ça va. Comme je suis las de me répéter, je vais vous répondre ici : non, ça ne va pas.

C’est chronique, ma bonne dame

Comme je vous le disais il y a peu, j’ai des torticolis chroniques, dûs vraisemblablement à un problème postural : le fait de ne voir que d’un oeil ne sert pas qu’à amuser dans les chaumières ; il complique parfois un tout petit peu la vie.

Arrêté trois jours par un médecin compatissant, j’ai été faire une radio.

Jusque-là, ça va, me direz-vous.

Puis je suis parti en vacances une semaine.

Jusque-là, ça re-va, me redirez-vous.

Sauf que cette tension au niveau du cou induit ce qu’on appelle des positions antalgiques [1] et des tensions un peu partout. Ajoutez à ça un changement de literie le temps des vacances, et vous voilà avec des douleurs lombaires spectaculaires.

On sait rire dans le milieu médical

Quand mon médecin a vu la radio de mes cervicales, vous savez quoi ? Il a ri, il n’a pas pu s’en empêcher. Normalement, les cervicales sont légèrement incurvées vers l’arrière, comme on le voit sur la gravure présentée sur Wikipédia. Les miennes, non. Elles sont complètement rectilignes, la faute à trop de tensions musculaires.

Et puis je me suis plaint de mes épaules : je soupçonnais l’arthrose familiale [2].

Il me rassure (si l’on peut dire) : c’est simplement une tension trop forte des tendons, là encore due à la tension globale.

Une palpation sur toute la hauteur du dos, et un deuxième éclat de rire : « Mon vieux, vous êtes une planche ! »

En bref

J’ai mal à tour de rôle dans les épaules, la zone lombaire, la nuque, les trapèzes.

Je suis un vieillard qui fait attention à tous ses mouvements, qui se lève la nuit parce que la douleur devient trop forte, reste debout un moment le temps que ça se calme, puis se recouche. Le matin je suis un zombie, assommé par le manque de sommeil, la codéine et les myorelaxants.

Mon médecin et ma kiné me confirment l’interdiction de porter un sac trop lourd (on s’en serait douté).

Et puis quand en journée l’une ou l’autre douleur revient, je reprends un petit mélange paracétamol/codéine qui me ramollit légèrement. C’est sympathique, d’être stone au travail. Ça vous donne l’air désinvolte.

Mais je ne me plains pas, hein

Le point positif dans tout ça, c’est que la kiné que je vois deux fois par semaine me promet qu’une fois qu’on aura traité les douleurs, on va se lancer dans une rééducation de fond, pour me réapprendre une posture naturelle.

Peut-être même que mes migraines chroniques sont liées à tout ça et que j’en aurai moins, va savoir.

Donc tu vois, gentil lecteur, ça va bien, au fond.


Notes

[1Une position, souvent mauvaise, que prend le corps pour limiter la douleur.

[2En plus j’ai su écrire « arthrose » du premier coup comme il faut. J’ai un point de bonus.


Commentaires

    • 5 mai 2009

    Ouch ! pas la peine de te demander si ça te chatouille ou si ça te gratouille...

    Le port du sac à dos n’est donc pas le seul responsable (mais il n’a pas du arranger les choses)...

    Faute de mieux mon Stephanou, je te fais plein de bises de plusieurs Mo !

    Répondre à Pascale

    • 5 mai 2009

    Non, je rigole.

    Je veux dire, je rigole pas. Ça va hein ...

    Bref, prend soin de toi, ça ira mieux après, j’espère bien langue tirée

    Répondre à Cédric

    • 5 mai 2009

    Allez .. pour être original je dirais "piscine", mais rien de miraculeux oui ça aussi le médecin le dit. De mon côté reprendre du capital musculaire m’a permis de diminuer considérablement mon mal de dos (pincement des vertèbres) et retrouver une posture un peu plus droite.

    PS : la codéine et les myorelaxants permettent de nager dans le fond de la piscine avec une plus grande aisance.

    Sans humour .. Bon courage à toi.

    http://blog.creaone.fr

    Répondre à Samuel Martin

    • 5 mai 2009
    • en réponse à Cédric

    Hé hé hé.

    On verra dans six mois...

    Répondre à Stéphane

    • 5 mai 2009

    Pour avoir aussi souffert pendant plusieurs années de problèmes de dos chroniques (avec des manifestations quand même moins aiguës que les tiennes), je confirme que la solution du mal se trouve chez ta kiné.

    Courage mec ! On compatit sans voix

    Répondre à Philippe

    • 5 mai 2009

    Arf, bon courage ! (j’ai rien trouvé de plus intelligent à dire, si j’étais en face de toi je te donnerai une bonne claque dans le dos clin d'œil )

    Répondre à Neovov

    • 6 mai 2009

    Salut,
    c’est ta vieille soeur...
    Conseil : après avoir entendu un certain médecin de Romo( que j’aurais la décense de ne pas nommer) il y a 20 ans que mon dos était foutu et après avoir consulté des gens miraculeux je te conseille juste de voir un bon osthéopathe et un magnétiseur complété par de l’homéopathie.
    Et oui c’est grâce à eux si je ne suis pas dans un petit fauteuil mais tu me crois ou pas ce sont des pro...et sans codéine et myorelaxants...Si tu as besoin d’explications tu as mon numéro de téléphone.
    Prends soin de toi et bisous.
    Marie

    Répondre à Marie

    • 6 mai 2009
    • en réponse à Marie

    Ah mais justement : ma kiné est très bonne.

    Et mon médecin aussi sourire

    Répondre à Stéphane

    • 6 mai 2009

    pff, les problèmes de vision ont bon dos (!).
    Tu sais très bien que tu t’es ruiné la santé dans ton enfance à force de trop jouer au foot ...

    Répondre à Yves T.

    • 7 mai 2009

    Et pendant ce temps, qui va chercher les enfants à l’école, qui fait le ménage, qui tond la pelouse, mmh ?

    Répondre à Bobonne

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile