nota-bene.org > Sur le web > Liens, 21 octobre 2009

Liens, 21 octobre 2009

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 21 octobre 2009

URL courte : http://nota-bene.org/362

5 commentaires

D’un joli site-vitrine, des personnes handicapées en entreprise, des évangélistes techniques (et de la religiosité dans les rôles sociaux), et de la deuxième version du référentiel Opquast.

Jolie vitrine d’agence

De lien en lien je suis tombé sur Tipik, et l’adéquation moyens/buts est excellente : rien que de regarder leur page d’accueil on a envie de tout savoir sur eux.

Personnes handicapés en entreprise

Comme nous l’avons déjà constaté dans mon service, les gens qui ont un a priori négatif sur le handicap sont ceux qui ne travaillent pas avec des personnes handicapées. Très intéressant résultat de sondage, qui mérite d’être lu in extenso donc je ne vous répète pas tout ici, allez directement lire le résumé du Sondage sur la perception du handicap par les salariés. (via Sébastien Delorme si j’ai bonne mémoire).

Le manuel de l’évangéliste

Après Paris Web 2009 et les très bonnes questions d’Armony sur la starisation des orateurs, question que se posent tous les ans les organisateurs pour diminuer le fossé artificiel que le public crée (de lui-même) entre lui et les gens sur la scène, je reste sceptique sur l’opposition qu’elle fait entre l’athéisme moderne et le fait que dans notre milieu, les gens « en vue » sont des gourous ou des évangélistes.

En réalité ce genre de termes est juste un moyen facile de véhiculer le rôle des « porteurs de bonne parole » (on y revient), et même si ces termes sont une traduction directe de leur équivalent américain, et que les américains sont traditionnellement plus religieux que les français, ils sont assez justes. On est tous le gourou de quelqu’un, au sens propre (il y a toujours quelqu’un pour venir nous demander un tas de trucs et accepter toutes nos réponses sans sourciller parce que nous avons le savoir/la sagesse : ça peut paraître bête mais c’est comme ça). Pour la petite histoire, allez donc regarder l’étymologie d’ordinateur.

Pour finir sur ces réflexions liées aux « stars » (même si ce métier en recèle moins que d’autres milieux bien plus médiatisés) je suis de plus en plus persuadé que les gens sont demandeurs de ce genre de rôle social, voire qu’ils en ont besoin : c’est souvent commode de savoir vers qui se tourner, d’être capable d’identifier les gens qui ont en apparence la plus grosse valeur morale pour parler d’un sujet. Comme je le disais ci-dessus sur la notion de gourou, on a tous les nôtres. Si j’ai besoin d’un conseil culinaire, je connais un très bon chef de cuisine : c’est naturellement vers lui que je me tourne. Si je me pose des questions sur le web de données ou la granularité de l’identité numérique, je sais que Karl Dubost est là. Sur la qualité web ? Élie Sloïm bien sûr. Sur l’accessibilité ? Laurent Denis et Aurélien Levy. Et ainsi de suite.

Bref, toutes ces périphrases pour dire que comme une bonne partie de mon travail consiste à faire de l’évangélisation (justement) liée à l’accessibilité et, quand je peux, au sujet plus général de la qualité web, je me devais de lire le Developer Evangelist Handbook de Chris Heilmann.

Je ne suis pas déçu : non seulement ça explique bien notre métier mais en plus ça montre (quand on fait ça à plein temps, ce qui n’est pas mon cas) comment tirer le mieux parti de l’écosystème web (et web social).

Cerise sur le gâteau : dans la page des remerciements, c’est Paris Web qui est la première conférence citée. Vous me direz qu’il en fallait bien une, mais j’en suis personnellement honoré. C’est comme ça sourire

Référentiel qualité web

Je ne pouvais pas ne pas mentionner ça : l’excellent travail de fond (de fonds, même) livré par le collectif Opquast va repartir : la version 2 va se préparer et des volontaires sont toujours les bienvenus. À bon entendeur...


Commentaires

    • 21 octobre 2009

    Moi, quand j’ai un problème d’accessibilité, je demande à @notabene sourire

    Répondre à JujuW

    • 21 octobre 2009
    • en réponse à JujuW

    C’est un robot de twitter ça non ? sourire

    Répondre à Stéphane

    • 21 octobre 2009

    Moi, quand j’ai un problème de calembour, je demande à @notabene sourire

    Répondre à Neovov

    • 22 octobre 2009

    Moi, quand j’ai envie de voir mon portfolio démoli publiquement à Paris-web, je demande à @notabene sourire
    (hehe, tu croyais que j’allais oublier comme ça ?)

    Répondre à STPo

    • 22 octobre 2009
    • en réponse à STPo

    Là j’ai les foies : l’homme aux clés de bras herculéennes me réserve un chien de sa chienne... brrr... clin d'œil

    Répondre à Stéphane

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile