nota-bene.org > Sur le web > L’accessibilité c’est fini

L’accessibilité c’est fini

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 1er avril 2008

URL courte : http://nota-bene.org/218

16 commentaires

Mots-clés (tags)

L’accessibilité, c’est tellement source de frustration que c’est décidé, j’arrête. Je viens d’être embauché comme développeur Flash.

J’ai bien réfléchi.

Depuis de nombreuses années je m’investis dans la qualité web, avec une approche standardisante, une logique de sémantisation des contenus, le tout pour vouloir rendre accessible le web au plus grand nombre.

De nombreuses maîtrises d’ouvrage, en écho de nombreux créatifs, graphistes et flasheurs, me disent souvent qu’ils reprochent à cette vision du web sa rigueur, son austérité, son manque de fun.

Longtemps j’ai défendu l’idée contraire, en disant que nous ne voulons pas être fabuleusement accessibles, qu’il vaut mieux une piètre expérience à pas d’expérience du tout.

Mais ils ont raison. En conséquence, aujourd’hui c’est officiel, j’arrête l’accessibilité.

Je viens de quitter mon employeur pour rejoindre une petite agence en tant que développeur Flash à plein temps. Mon travail viendra en complément de l’animateur déjà en place, qui est un excellent graphiste et designer.

Nous allons bientôt proposer des sites vitrines, tout en Flash, à des clients haut de gamme pour qui l’accessibilité ne doit pas être un frein, et le référencement pas un obstacle : quand on est suffisamment connu, on est bien classé d’avance dans les moteurs de recherche.

Nous ne ferons pas de sites accessibles, nous ne développerons pas de Flash accessible, c’est trop coûteux. Nous ferons des sites vitrines, des sites événementiels, avec des ambiances sonores riches et des visuels subtils qui ne rendront leur quintessence qu’aux gens qui ont un bon écran plat récent. Nous allons proposer des modèles de navigation innovants, à la souris, inspirés des interfaces tactiles de l’iPhone et des accéléromètres de la Wii. Notre premier prototype interdira tout usage du clavier, pour une expérience 100% visuelle !

Une page se tourne, j’ai hâte d’être à demain !

Mise à jour du 2 avril (puisqu’il le faut) : Ami lecteur, si tu crois ce qui est écrit ci-dessus, c’est que nous ne sommes plus le premier avril. Alors donc : c’était un poisson d’avril.


Commentaires

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile