nota-bene.org > 36 15 ma vie > Jeune marketeur veut apprendre démarchage, faire offre

Jeune marketeur veut apprendre démarchage, faire offre

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le 14 mars 2004

URL courte : http://nota-bene.org/47

5 commentaires

C’est l’histoire d’un mail qui manque sa cible.

On se propose de m’aider à "participer activement à mon développement". Je réponds donc à ce jeune communicant entreprenant.

Pour les autres jeunes communicants entreprenants qui souhaiteraient me contacter : je ne suis pas une entreprise, je ne me développe pas, merci de votre compréhension.

De : X
Date : 14/03/04 12h45

Madame, Monsieur

La reprise économique pointe à l’horizon, mon expérience de communicant peut donc vous intéresser et dans ce cadre, je saisis l’opportunité de vous faire parvenir mon CV.

Mes différents postes en communication-marketing au sein du secteur des nouvelles technologies et ma polyvalence en événementiel, relations publiques et presse, publicité, promotion des ventes et communication interne, me permettent de vous proposer un profil intéressant.

Mon sens de l’ équipe, de l’initiative, ma réactivité et ma créativité sont des atouts supplémentaires à une rapide intégration.

J’aimerai vous rencontrer afin de vous apporter les réponses adéquates à vos besoins et pouvoir ainsi participer activement à votre développement.

Dans l’attente de votre retour, je vous prie de croire, Madame, Monsieur à mes sincères salutations.

Bonjour,

Je ne sais pas pourquoi vous m’avez contacté mais :

  1. Je ne suis pas une société, je n’ai donc pas besoin qu’on vienne "participer activement à mon développement"
  2. D’ailleurs, la formule "Madame, Monsieur" prouve que vous ne me connaissez pas, ce qui est un grave défaut quand on prétend être capable de cibler sa communication
  3. Des emails en HTML sont consommateurs de bande passante (doublage inutile du poids des mails) et vecteurs de virus (worms). Par ailleurs ils ne s’afficheront que très rarement dans la forme que *vous* visualisez sur votre propre écran, sachez-le. Il convient donc de composer de préférence vos emails au format texte.
  4. Des documents Word joints et non-sollicités sont très mal perçus pour de nombreuses raisons, soit de sécurité (vous connaissez les virus ?), soit de lisibilité (je n’ai même pas Word sur mon ordinateur, j’utilise OpenOffice).
  5. Je peux savoir où vous avez dégotté mon adresse et ce qui vous fait penser que je serais intéressé ? Le démarchage non ciblé, je le répète, est le contraire d’une qualité chez le communicant-marketeur.
  6. Faites relire vos emails : "j’aimerais", pas "j’aimerai". Pour ma part, je n’embaucherais pas (avec un "s", voir dans le Bescherelle pour les détails), si j’avais à embaucher, quelqu’un qui fait de la communication et qui ne fait pas la différence entre un futur et un conditionnel.

Bon courage dans vos recherches futures.


Commentaires

    • 16 mars 2004

    Excellent retour ... à l’envoyeur clin d'œil

    Répondre à HUC Stéphane

  • je trouve cette réponse très agressive.

    Répondre à Anonyme

    • 13 septembre 2005
    • en réponse à Anonyme

    je trouve cette réponse très agressive.

    Elle l’est, je ne le nie pas.

    Mais le démarchage dont j’avais fait l’objet était très à côté de la plaque, quant à lui.

    Je ne suis pas souvent incendiaire, mais là, c’était tellement ridicule que je n’ai pas su réagir autrement.

    Répondre à Stéphane

    • 30 novembre 2005

    Oui, très bon.

    Le nombre de naissances de cons est exponentielle depuis qu’on a le câble.

    Le câble

    Répondre à Anonyme

    • 30 septembre 2011

    C’est propre, c’est classe et sans bavures....finalement il n’a peut-être pas tout perdu ce jeune plein de "motivations", il aura au moins révisé sa conjugaison...
    J’ai bien ris en lisant la réponse alors merci

    Répondre à DIGIDI

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile