nota-bene.org > Réflexions > Je vous aime

Je vous aime

À propos de cet article

Un article de Stéphane

Publié le mai 2002

URL courte : http://nota-bene.org/30

4 commentaires

En 2002, l’entre-deux-tours des élections... Nous étions tous abattus par le fait que Le pen soit au deuxième tour... La honte m’a forcé à vouloir montrer un autre visage de la France et de son approche de la différence...

J’aime le regard amusé de cet enfant noir que j’ai croisé ce soir qui venait de courir après un insecte.

J’aime le sourire de cette jolie Berbère à qui je cède le passage.

J’aime l’amabilité de la vendeuse algérienne à qui j’ai acheté mon sandwich ce midi.

J’aime Diarapha qui est noire, pas parce qu’elle est noire (quelle importance), mais parce qu’elle est la femme de mon ami Pierre, et que j’aime Pierre.

J’aime Virgile, petit enfant dont la première année aura été marquée par ces élections présidentielles.

J’aime X, mélange de l’Asie et de l’Europe Centrale.

J’aime Y, fils de juifs.

J’aime Z, homosexuel.

J’aime les gens décents que je rencontre tous les jours.

J’aime même ces français qui votent pour des fascistes en pensant qu’ils font une bonne chose.

J’aimerais juste leur expliquer que dès le premier tour, un bulletin dans l’urne c’est un crédit simple : je vous choisis comme président de la république.

J’aime ma mère, et mon père né d’une mère italienne. J’aime mon frère et ma soeur, enfants de fils d’immigrée.

J’aime mon pays, berceau de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

J’aime l’idée de ne pas chercher de coupable à cette situation.

J’aime croire qu’on ne va pas retomber dans la chasse aux boucs émissaires.

J’aimerais croire que mon pays incarne toujours l’idéal des Droits de l’Homme.

Ce soir comme hier, comme demain, j’ai honte de l’exemple que mon pays donne aux démocraties du monde entier.

Contre nous de la tyrannie...


Commentaires

    • 10 février 2005

    Mon cher, vous n’êtes pas à votre place ici, mais plutôt au paradis de Dieu, de Boudha ou d’Allah !
    A plus !

    Répondre à Anonyme

    • 15 février 2005
    • en réponse à Anonyme

    Bonjour,

    Je ne dois pas être bien réveillé, en tout cas je n’ai pas compris votre remarque...?

    Répondre à Stéphane

    • 24 mars 2005

    j’ai taper "je vous aime" dans google et je suis tombée sur votre témoignage ayant le même titre.
    Je l’ai lu une première fois, puis je me suis retourné vers les personnes présent dans la pièce. Ce texte a été lu une deuxième fois à voix haute. Une grande écoute se concentra dans la pièce. Des ondes franétiques s’échangèrent entre les personnes.
    Je vous félicite pour ce message poignant,et vous en rempercie de m’avoir fait partagé ce moment.
    Esclarmonde, le 24/03/05

    Répondre à Esclarmonde

  • Bonjour Esclarmonde,

    Comme quoi le monde est bien fait : c’est à mon tour de vous remercier, votre petit mot m’a beaucoup touché.

    Répondre à Stéphane

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Tous les liens sortants comporteront un attribut rel="nofollow". Merci de ne pas spammer.

Ceci est la version Bureau Afficher la version Mobile